Sélection des dernières vidéos référencées par le réseau ArchiRès

Par : 
Caroline Maniaque
Langue : 
Résumé : 
Au cours des années soixante-dix, la jeunesse américaine est en quête d’autres manières de vivre et de construire et développe une architecture marginale fondée sur des principes d’auto-construction et d’autonomie énergétique. Coté européen, bien que la vie intellectuelle soit alors dominée par un virulent anti-américanisme, ils sont nombreux à voir dans cette Amérique bouillonnante non pas le pays du capitalisme, de la démesure consumériste, mais celui, fascinant de la contre-culture. Nombre d’apprentis architectes partirons sillonner les étendues de l’ouest américain, et s’imprégneront à jamais de toutes ces expériences novatrices. Aujourd’hui cette architecture militante est l’objet d’un regain d’intérêt. Après une phase idéologique, l’heure est venue de l’intégration de ces principes écologiques à l’économie quotidienne
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble
Date de publication : 
2014
Bibliothèque : 
Par : 
Guy Burgel, conférencier
Langue : 
Résumé : 
Depuis quelques années, les rebondissements du Grand Paris nourrissent régulièrement l’actualité régionale et nationale. Ils sont le plus souvent présentés sous le jour de rivalités d’institutions et de personnes, entre le gouvernement central et la Région Ile-de-France, entre la Ville de Paris et les grandes collectivités de banlieue, quand ce n’est pas entre caciques du parti socialiste, et par le biais d’infrastructures de transports pharaoniques (le « grand huit » du métro souterrain automatique de l’ex-secrétaire d’État à la region-capitale, Christian Blanc) ou d’images de synthèse provocatrices (l’aérotrain de Christian de Portzamparc sur le périphérique ou le « Central Park » de Roland Castro à La Courneuve). Ces approximations dissimulent les vrais problèmes et les enjeux réels de la région urbaine : une agglomération métropolitaine compacte associée au morcellement et à la superposition des pouvoirs politiques (le fameux « mille-feuille »), une capitale d’Etat millénaire confrontée au défi de la compétition mondiale. Face à ces contradictions, la réponse est autant spatiale (quel est le territoire pertinent de la métropole ? l’agglomération dense ? la région ? l’axe de la Seine) qu’institutionnelle (qu’est-ce que la « bonne gouvernance » - on préfèrerait le « gouvernement » ? une communauté urbaine fonctionnant sur le mode majoritaire ? un syndicat métropolitain plutôt fondé sur l’unanimité ?)...
Publié par : 
École nationale supérieure d'architecture de la Villette
Date de publication : 
2013
Bibliothèque : 
Format : 
MPEG4
Par : 
Guy Burgel, conférencier
Langue : 
Résumé : 
Depuis quelques années, les rebondissements du Grand Paris nourrissent régulièrement l’actualité régionale et nationale. Ils sont le plus souvent présentés sous le jour de rivalités d’institutions et de personnes, entre le gouvernement central et la Région Ile-de-France, entre la Ville de Paris et les grandes collectivités de banlieue, quand ce n’est pas entre caciques du parti socialiste, et par le biais d’infrastructures de transports pharaoniques (le « grand huit » du métro souterrain automatique de l’ex-secrétaire d’État à la region-capitale, Christian Blanc) ou d’images de synthèse provocatrices (l’aérotrain de Christian de Portzamparc sur le périphérique ou le « Central Park » de Roland Castro à La Courneuve). Ces approximations dissimulent les vrais problèmes et les enjeux réels de la région urbaine : une agglomération métropolitaine compacte associée au morcellement et à la superposition des pouvoirs politiques (le fameux « mille-feuille »), une capitale d’Etat millénaire confrontée au défi de la compétition mondiale. Face à ces contradictions, la réponse est autant spatiale (quel est le territoire pertinent de la métropole ? l’agglomération dense ? la région ? l’axe de la Seine) qu’institutionnelle (qu’est-ce que la « bonne gouvernance » - on préfèrerait le « gouvernement » ? une communauté urbaine fonctionnant sur le mode majoritaire ? un syndicat métropolitain plutôt fondé sur l’unanimité ?)
Publié par : 
École nationale supérieure d'architecture de Paris la Villette
Date de publication : 
2013
Bibliothèque : 
Format : 
MPEG4
Par : 
Mia Hagg
Langue : 
Résumé : 
Fondatrice et directrice du bureau Habiter Autrement, Mia Hägg a travaillé sur certains bâtiments les plus novateurs du XXIe siècle avec des cabinets d'architectes les plus respectés dans le monde entier. Elle a fait ses études à l'Université de technologie Chalmers de Göteborg et à l'École nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville à Paris. De 1998 à 2001, elle est associée aux Ateliers Jean Nouvel, où elle travaille sur des projets tels que la Tour Dentsu dans Shiodome à Tokyo. Sa collaboration avec Herzog & de Meuron débute en 2002. En 2003, elle est choisie comme gestionnaire de projet pour le stade national des Jeux olympiques de Pékin en 2008, et elle est devient associée de la firme en 2005. En janvier 2007, après presque une décennie de travail sur des projets de grande envergure, elle a quitté Herzog & de Meuron pour fonder son propre cabinet, Habiter Autrement
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble
Date de publication : 
2013
Bibliothèque : 
Par : 
Ellen Grimes
Langue : 
Résumé : 
Une présentation de la biennale d'architecture de Chicago 2015 par Ellen Grimes. L’intérêt que l’architecture a porté pour l’infrastructure ces quinze dernières années peut s’expliquer de plusieurs manières : le désir de travailler à l’échelle urbaine ; la fascination pour les systèmes, la logistique, et le code ; la recherche d’un projet écologique pour la ville ; un intérêt pour les interstices urbains. En même temps, on remarque qu’il existe simultanément, et la nécessité d’une nouvelle politique urbaine, et une nostalgie pour les utopies des années soixante et soixante-dix. Ellen Grimes est architecte, critique et éditrice. Elle enseigne en Architecture à l’école de l’Art Institute de Chicago (AIADO SAIC). Elle développe en ce moment un livre avec Urbanlab, sur des questions liées à des nouvelles typologies d’infrastructures qui convoquent la dimension politique, sociale, et écologique de la ville. Ses nombreux articles de critique architecturale ont été publiés dans LOG, le Journal of Architectural Education, et Contents (éd. R. Koolhaas).
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble
Date de publication : 
2015
Bibliothèque : 
Par : 
Jacques Ferrier
Langue : 
Résumé : 
"Le bâtiment réalisé pour Total énergie à la tour de Salvagny, aux environs de Lyon, a reçu le prix européen Observer en 2000 dans la catégorie "lieux de travail". Ce prix , qui récompense les bâtiments exemplaires du point de vue des énergies renouvelables, nous a particulièrement honorés car il distingue la conviction de notre agence à développer, et pas seulement dans ce projet, une architecture qui propose des solutions environnementales innovantes." [...] Jacques Ferrier vit et travaille à Paris, il est architecte DPLG et crée son agence d'architecture à Paris en 1990. Depuis 1996, il enseigne le projet à l'école d'architecture de Bretagne. Ses réalisations comprennent des équipements publics, des bâtiments culturels, des bureaux, parmi lesquels un programme sur le site Bouchayer-Viallet à Grenoble, des bâtiments universitaires, des centres de recherche, des logements, etc. Il s'attache également à la recherche, comme en témoignent notamment les projets Concept Office et Hypergreen.
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble
Date de publication : 
2008
Bibliothèque : 
Par : 
Johannes Riesterer, Christof Ziegert
Langue : 
Résumé : 
Johannes Riesterer, artisan, et Christof Ziegert, ingénieur, présentent leurs réalisations en terre crue et leur vision de la construction durable et soutenable
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble
Bibliothèque : 
Lié à : 
Conférence donnée le 12 janvier 2016
Par : 
Jean-Louis Cohen, conférencier
Contributeur : 
ENSA Nancy
Langue : 
Résumé : 
En écho à son ouvrage paru en 1984, l'architecte et historien Jean-Louis Cohen reviendra sur un moment clé pour la théorie et la pratique de l'architecture contemporaine : les échanges entre l'Italie et la France autour des années 1970, dont il fut à la fois l'un des témoins et l'un des acteurs. Il avait analysé à cette époque le fossé séparant depuis un siècle les architectes et les intellectuels en France. 30 ans après, il revient sur l'italophilie lors de cette conférence à l'école d'architecture de Nancy. Jean-Louis Cohen est depuis 1994 Sheldon H. Solow Professor in the History of Architecture à l'Institute of Fine Arts de New York University. Entre 1997 et 2003, il a dirigé pour le ministère de la Culture la préfiguration de la Cité de l'architecture et du patrimoine, qu'il a conçue et qui fut inaugurée en 2007. Il est professeur invité du Collège de France depuis 2014.
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy
Date de publication : 
2016
Bibliothèque : 
Format : 
MPEG4
Lié à : 
Conférence donnée le 13 octobre 2014
Par : 
Jean-Philippe Garric, conférencier
Contributeur : 
GSImédia / ENSA Nancy
Langue : 
Résumé : 
Jean-Philippe Garric, architecte et historien de l'architecture, est professeur à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a été pensionnaire à la Villa Médicis, chercheur au Centre canadien d'Architecture à Montréal, conseiller scientifiqueà l'Institut National d'Histoire de l'Art et professeur à l'École d'architecture de Paris-Belleville. Spécialiste de l'architecture,du livre et de la théorie de l'architecture à la période contemporaine (Le Livre et l'architecte, 2010), ses travaux concernent également les architectes Charles Percier et Pierre Fontaine (Percier et Fontaine les architectes de Napoléon, 2012),les architectures rurales (Vers une agritecture, 2014) et la photographie à Rome au XIXe siècle.
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy
Date de publication : 
2014
Bibliothèque : 
Format : 
MPEG4
Lié à : 
Conférence donnée le 25 novembre 2014
Par : 
Jean-Pierre Chupin, conférencier
Contributeur : 
GSImédia / ENSA Nancy
Langue : 
Résumé : 
Jean-Pierre Chupin est professeur titulaire à l'École d'architecture de l'Université de Montréal où il dirige la Chaire de recherche sur les concours et les pratiques contemporaines en architecture et codirige le Laboratoire d'Étude de l'Architecture Potentielle leap.umontreal.ca Son dernier livre, Analogie et théorie en architecture (De la vie, de la ville et de la conception, même), a été publié en 2010 aux Éditions Infolio (Suisse) et réédité en 2013 dans la collection Projet et Théorie. Il est éditeur en chef du Catalogue des Concours Canadiens ccc.umontreal.ca
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy
Date de publication : 
2014
Bibliothèque : 
Format : 
MPEG4
Lié à : 
Conférence donnée le 16 décembre 2015
Par : 
Jean-Pierre Epron, conférencier
Contributeur : 
ENSA Nancy
Langue : 
Résumé : 
Cycle de conférence > Architectes : métiers et organisations. Jean-Pierre Epron plongera au cœur de l'histoire de la profession d'architecte pour cette dernière conférence de l'année 2015 à l'école d'architecture de Nancy. Depuis l'analyse des lettres patentes du roi en 1717 pour l'établissement de l'académie royale d'architecture, (1671-1793), il examinera comment les architectes du 19e siècle, à travers de nombreux débats et de violents conflits, ont tenté d'établir un statut et de fonder une profession ; comment ils ont au 20e siècle essayé d'exercer un monopole, et il s'interrogera sur la stratégie des architectes du 21e siècle. Architecte et historien, fondateur de l'école d'architecture de Nancy, Jean-Pierre Epron a joué un rôle de premier plan dans la création, après 1968, d'un nouvel enseignement de l'architecture et dans la mise en place d'une authentique recherche architecturale. Il a redéfini le champ de l'histoire de l'architecture en étendant son questionnement au fonctionnement institutionnel de la discipline, à ses modes d'apprentissage et de transmission à travers l'enseignement.
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy
Date de publication : 
2015
Bibliothèque : 
Format : 
MPEG4
Lié à : 
Conférence donnée le 24 juin 2014
Par : 
Joao Gomez Da Silva, conférencier
Contributeur : 
GSImédia / ENSA Nancy
Langue : 
Résumé : 
Conférence donnée dans le cadre de la SIA, Semaine Internationale de l'Architecture 2014. Diplômé de l'Université d'Évora (1979/ 1987) João Gomez Da Silva commence par enseigner à l'université d'Evora (1987/1994) et a développé, dans ce cadre, des coopérations internationales, notamment avec l'ENSP de Versailles, la TU de Berlin, l'ETSAB de Barcelone, la Politecnico di Milano, «La Sapienza » de Rome, l'Université de Pennsylvanie de Philadelphie, la BFUL de Ljubljana et d'autres établissements remarquables. Puis il fonde en 1997 avec l'architecte Inés Norton, l'agence Global Arquitectura Paisagista qui répond à de nombreux concours internationaux. Associé comme paysagiste aux réalisations emblématiques portugaises comme le projet urbain de la Malagueira d'Evora, le jardin Garcia Hortas, la piscine Salinas à Madère et le site archéologique du château Saint Georges à Lisbonne, il reçoit de nombreux prix comme le FAD en 2007, le prix architecture de pierre en 2007 et le prix Piranèse en 2010. Les prix Red Dot, SEGD et D&AD, distinguent le projet de la piste cyclable le long du Tage jusqu'au port. Sa notoriété internationale (expo 98) l'a conduit à prendre des responsabilités dans l'enseignement comme professeur invité (membre du conseil d'administration de l'ENSP de Versailles pendant 3 ans et en 2011 à l'Accademia di architettura de Mendrisio Suisse) et dans la profession comme vice-président de l'association de Paysage et Architecture Portugaise de 2002 à 2004. Actuellement il enseigne dans le master paysage à l'Université autonome de Lisbonne. Ses recherches d'enseignant et de professionnel (l'arsenal Ribeira das Naus et le parc Saint-Vincent à Lisbonne 2010/2014 ) l'ont amené à considérer le territoire de façon tactile, sans tomber dans le piège du mimétisme : interprétation, sublimation, contradiction, autant de mots que João Gomez da Silva utilise pour analyser les fragments naturels comme des pratiques paysagères et penser des possibles transformations urbaines.
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy
Date de publication : 
2014
Bibliothèque : 
Format : 
MPEG4
Lié à : 
Conférence donnée le 19 avril 2016
Par : 
Julien Choppin, conférencier
Contributeur : 
ENSA Nancy
Langue : 
Résumé : 
Conférence donnée dans le cadre de l'ANCA, Atelier National des Collectifs d'Architecture. Le collectif d'architectes ENCORE HEUREUX est une agence généraliste qui intervient à différentes échelles sur des problématiques spatiales, sociales et urbaines avec la volonté de mettre au coeur de ses préoccupations les questions d'usages, de confort et de douce radicalité. Il est composé d'architectes, concepteurs, conseillers en maîtrise d'oeuvre et conseillers en maîtrise d'ouvrage qui travaillent ensemble dans différents domaines : construction, rénovation, expérimentation, installation ou réflexion.
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy
Date de publication : 
2016
Bibliothèque : 
Format : 
MPEG4
Lié à : 
Conférence donnée le 22 juin 2016
Par : 
Kiichiro Hagino, conférencier
Contributeur : 
ENSA Nancy
Langue : 
Résumé : 
Conférence donnée dans le cadre de la SIA, Semaine Internationale de l'Architecture 2016. Kiichiro Hagino, dit "Kibo", est né en 1964. Il a suivi ses études dans les universités de Philadelphie et de Tokyo. Titulaire du grade de docteur en génie architectural en 1997, il entame une activité d'enseignement en 1991 qui se poursuit jusqu'à aujourd'hui par une longue série de workshops et de conférences au sein d'écoles japonaises et américaines. Parallèlement, il s'est engagé dans le monde professionnel par des collaborations avec différents architectes aux Etats-Unis et au Japon, notamment avec Fumihiko Maki. C'est depuis Tokyo et Narbeth, dans la banlieue de Philadelphie, qu'il a réalisé ses premiers projets personnels. Depuis le bout de campagne japonaise où il est aujourd'hui installé, à proximité de la petite ville de Wajima située à l'extrémité de la péninsule de Noto dans la préfecture d'Ichikawa, il exerce notamment son savoir et son expertise à travers l'utilisation de techniques de constructions traditionnelles. Il nourrit et enrichit ce travail par une forte implication dans un groupe de recherche constitué de personnes de la communauté locale, venues d'horizons très variés. Il s'agit d'agriculteurs, de pêcheurs, d'artisans, mais aussi d'architectes, de designers ou d'intellectuels soucieux d'un usage raisonné et harmonieux du territoire. Sa maison, abondamment publiée, bâtie en bois et en pente, sert de champ d'expérimentation, mais aussi de lieu de rencontres et d'échanges pour cette communauté très attachée à trouver et à tisser des liens entre l'agriculture, la sylviculture, l'urbanisme rural et le paysage. Son expertise d'architecte est particulièrement sollicitée depuis 2007, année marquée par un fort tremblement de terre qui a endommagé de nombreuses constructions de la péninsule de Noto. Hagino travaille à la rénovation des bâtiments selon les procédés vernaculaires retrouvés, mais utilise aussi ses compétences sur des projets de constructions contemporaines, pour des particuliers ou une clientèle locale d'artisans, de commerçants et d'industriels. En 2016, Hagino a été résident de la Villa Kujoyama, en duo avec Andrew Todd. Sur les collines de Kyoto, ils ont développé un travail autour de constructions en bois et bambou.
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy
Date de publication : 
2016
Bibliothèque : 
Format : 
MPEG4
Par : 
Jean-Patrice Calori, Marc Botineau
Langue : 
Résumé : 
NOUVELLES DU SUD...Retrouver par le récit le sens du lieu en ce qu'il a de poétique, tenter de répondre aux questions cachées, mobiliser un vocabulaire simple au service d'une syntaxe complexe, mêler intimement pratique architecturale et questionnement urbain…Autant de lignes de force qui sous-tendent le travail de Jean-Patrice Calori, Bita Azimi et Marc Botineau, les trois architectes associés de l'agence CAB, lauréats de l'Equerre d'argent 2012 pour leur pôle Petite enfance à La Trinité (Alpes-Maritimes).
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble
Date de publication : 
2013
Bibliothèque : 
Par : 
Julian Salas Serrano
Langue : 
Résumé : 
L'ingénieur Julian Salas Serrano, responsable de la "chaire Unesco en habitat basique" à l'ETSAM-UPM (Ecole technique supérieure d'architecture de Madrid-Université polytechnique de Madrid), présente sa démarche et son travail de constructeur en Amérique latine et plus particulièrement en Afrique actuellement, où il dirige le programme de coopération "HABITATAFRICA". La construction d'une école à Nouakchott est présentée en détail
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble
Bibliothèque : 
Par : 
Gilles Ragot
Langue : 
Résumé : 
L'historien de l'art Gilles Ragot présente, dans cette conférence, son étude sur l'agence Patriarche & Co, étude qui porte sur 50 ans d'activité de cette agence, de 1960 à 2010. Cette agence a développé un mode d'organisation innovant en intégrant tous les métiers de la maîtrise d'oeuvre (architectes, ingénieurs, économistes, designers, scénographes,...), mais aussi une pratique de recherche pour mieux anticiper et gérer les projets.
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble
Bibliothèque : 
Contributeur : 
Vincent Lefort, éditeur scientifique
Langue : 
Résumé : 
ENSAP 2017 : Licence d'architecture, semestre 2 : Cours "L'éveil du regard".
Série de six ensembles de vidéos réalisées par des élèves de première année en architecture dans le cadre du cours de deuxième semestre intitulé "L'éveil du regard" et consacré à six quartiers de Bordeaux.
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux
Date de publication : 
2017
Bibliothèque : 
Format : 
mp4
Par : 
Jean-Pierre le Dantec, Michel Hössler, conférenciers
Langue : 
Résumé : 
Après un bref exposé sur l'histoire du paysage comme projet urbain, par Jean-Pierre Le Dantec, historien et architecte spécialiste de la ville, de l'art des jardins et du paysage, Michel Hössler, paysagiste, présente à travers les productions de l'agence TER, les actualités de ce métier et les ouvertures transdisciplinaires entre paysagisme et urbanisme, entre projet urbain et projet des territoires à venir. Certains projets feront l'objet de présentations plus approfondies, parmi lesquels : -L'île de Cayenne, Guyanne -La Gruenmetropole, aux confins de l'Allemagne, des Pays Bas et de la Belgique. -Euralille, Lille -Le parc du Trapèze, Boulogne -Euromed, Marseille -Le jardin sur le toit, Arcueil -Projets d'aménagement paysager, Paris, Bordeaux -Seine Park, Vallée de Seine.
Publié par : 
École nationale supérieure d'architecture de Paris la Villette
Date de publication : 
2014
Bibliothèque : 
Format : 
MPEG4
Par : 
Michel Risse, compositeur
Langue : 
Résumé : 
Multi-instrumentiste, électroacousticien, compositeur et directeur artistique de Décor Sonore, Michel Risse envisage la ville comme un espace d'invention pour ses compositions sonores.Il se nourrit des sonorités, des résonances, des harmonies des éléments naturels ou industriels composant notre quotidien urbain pour nous proposer une écoute du monde inédite. Ces réalisations singulières offrent une nouvelle perception de notre environnement sonore et réinventent notre rapport à la musique. C'est dès 1972 qu'il compose ses premiers "décors sonores", installations électroacoustiques pour lieux publics (Strasbourg : Porte de l'Hôpital, Musée d'art moderne (1984), Fnac (1982), Agadir : hôtel Atlas (1977), Paris : Palais de Chaillot (1983)
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble

Pages